Les mots qui parlent de vous

Il y a longtemps que les mots ont une importance capitale pour moi.
Depuis l’adolescence j’ai posé sur papier mes joies et mes peines.
J’ai également commencé à écrire des dizaines de livres que je n’ai pas terminés. Parce que je ne trouvais pas le sujet qui m’inspirait vraiment l’écriture d’un roman.
Aujourd’hui encore, j’écris un journal. Parfois tous les jours, voire plusieurs fois par jours, parfois beaucoup plus épisodiquement.
Les mots sont une véritable ressource pour moi.

Dans mes carnets, je pose des mots qui comptent et des phrases qui ne comptent pas. Des objectifs, des larmes ou des colères. Mes préoccupations de la nuit dernière.
Parfois je me relis, à distance. Parfois non.
Ainsi l’écriture, c’est l’encre de mon stylo qui devient le prolongement de mes pensées.

calligraphy-2432316_640

Pourtant, lorsque j’ai commencé mon activité de coach en développement personnel, je me suis rendu compte que peu de gens connaissaient cette astuce de l’écriture comme «thérapie».

J’ai énormément travaillé autour des émotions avec mes clientes. Par beaucoup de biais différents. Mais la première chose que je leur ai demandé chaque fois, c’est de s’offrir un joli carnet.
De le choisir avec soin. Une jolie couverture peut-être, ou un papier agréable. À spirale ou relié. A emporter partout de préférence. Pas trop gros, pour tenir dans un sac.
Pourquoi ? Pour noter les émotions et les sensations chaque fois qu’elles se présentent. Parce que c’est comme ça qu’on apprend à les découvrir, à les décrypter, à les comprendre. Qu’est-ce qui revient sans cesse ? À quel moment ? Dans quelles circonstances?

girl-4107983_640J’ai également accompagné des femmes à mettre des mots sur leurs sentiments.

Sentiments à l’égard d’elles-mêmes mais également à l’égard de leurs proches, ou au contraire des gens qu’elles haïssent.
Certaines d’entre elles ont pu envoyer ces mots. D’autres ont préféré les garder pour elles. Lorsqu’il n’était pas possible de les envoyer, pour une raison ou une autre (personne décédée, absence, peur…), nous avons pensé des rituels.

D’autres ont pu écrire.

Une nouvelle, un roman, un poème, une chanson. Une œuvre qui soit totalement issue d’elles-mêmes. Parce qu’elles ont pu puiser au fond de leurs tripes.

Parfois (souvent) la première impression de colère, de tristesse ou de haine a pu céder la place à plus de bienveillance, à une meilleure compréhension, au pardon même.
Tout simplement parce que dès lors qu’on pose sur papier, on cesse de tourner en boucle sur les mêmes pensées. On permet à l’esprit de se poser. On ouvre la porte à d’autres sentiments. Ceux qu’on avait oubliés. Ou pas voulu voir.

C’est à tout cela que je veux vous aider. Poser des mots. Par des outils, des techniques concrètes, un accompagnement.

Mon hypersensibilité et mon empathie me permettent d’entendre vos émotions et ainsi de vous guider. Vous aider à trouver les mots qui vous manquent. Je ne suis pas thérapeute et parfois je vous conseillerai peut-être d’en rencontrer un, si la souffrance est trop grande. Je vous aide seulement à poser les mots. Ceux que vous n’avez jamais dits à vos proches, ceux que vous n’avez jamais réussis à entendre ou comprendre… ceux qui parlent de vous.

home-office-2844639_640

Sur devis, à partir d’une base de 45€ de l’heure.
Des mots à domicile ou à distance, via Skype ou Messenger.

Vous avez un projet ? N’hésitez pas à me contacter gratuitement

Nous pouvons convenir d’un rendez-vous téléphonique pour prendre le temps de discuter de votre besoin.
N’hésitez pas à m’appeler (entre 9 h et 18 h 30 de préférence) ou à m’adresser vos questions par messagerie.

Claire DEBATISSE : 06.30.20.38.12

claire.debatisse@gmail.com