Non classé

Journal intime d’un touriste du bonheur

journal intime d'un touriste du bonheurJournal intime d’un touriste du bonheur :

« Avocat d’affaires à New York, amateur de fêtes et de drogues…, Jonathan plaque tout du jour au lendemain pour partir à la recherche du bonheur. Pendant 3 ans, il va à la rencontre de penseurs et de maîtres spirituels à travers le monde, et découvre la méditation, une pratique qui va bouleverser sa vie ».

En novembre 2016, il s’envole vers l’Inde pour vivre une expérience radicale :  » Vipassana « . Dix heures par jour, pendant dix jours, il essaye alors de se concentrer sur sa respiration ou sur ses sensations physiques, selon l’exercice du moment. Dans un silence total, il apprendre à observer la douleur. A ne pas vouloir la fuir à tout prix. A l’observer pour finalement la laisser être.

Journal intime d’un touriste du bonheur est le récit de cette retraite et des trois mois de périple qui ont suivi.

Dans ce carnet de voyage plein d’humour, l’auteur nous raconte ainsi ses tribulations à travers l’Inde. Il évoque son  » shopping spirituel  » d’ashram en ashram et de gourou en gourou.

Jonathan Lehmann raconte avec un grain de folie son combat incessant contre le mental et les addictions…

Journal intime d’un touriste du bonheur, ce sont des sourires, des rires, mais surtout de riches enseignements. Chacun pourra y puiser des pistes de réflexion qui lui parlent dans le cheminement de ce « golden boy repenti ».

C’est bête, mais au fond, c’est peut-être ça, devenir un homme : ne plus chercher à l’extérieur, dans la fréquentation des autres ou dans l’usage de substances, de quoi combler le vide intérieur ; ne plus demander d’approbation à ses parents ou à une amoureuse ; apprendre à observer sa douleur plutôt que de la fuir ; apprendre à se suffire à soi-même, à s’aimer soi-même. (extrait)

Un livre feel good plein d’espoir. Pour ceux qui rencontrent difficultés, addictions, dépression, qui se sentent en décalage avec leurs aspirations. Ici, pas de conseils sérieux, rigides. Le mélange de témoignages personnels et de chroniques rend ce livre abordable.

#Quelques idées à retenir ?

  • L’instant présent est le lieu de nos plus grand bonheurs.
  • Savoir se donner de l’amour n’a, en réalité, rien, en réalité, à voir avec le fait de nourrir son narcissisme.
  • Ce que l’on juge chez l’autre, ce qui nous agace, nous donne en réalité des indices sur certains aspects de notre personnalité que nous n’avons pas encore véritablement accepté.
  • Notre qualité de vie dépend avant tout de ce sur quoi nous avons décidé de porter notre attention.
  • Il est impossible de changer le passé mais il est toujours possible de faire de son mieux ici et maintenant.

ici et maintenant

1) l’enfer désigne tout moment marqué par l’incapacité d’aimer;
2) la méchanceté, l’agressivité et la jalousie sont des manifestations de cette incapacité d’aimer;
3) l’enfer résultant de l’incapacité d’aimer est une véritable souffrance;
4) personne ne souffre intentionnellement;
5) par conséquent, (…) la seule chose valable qu’on puisse offrir à une personne qui souffre et ne parvient pas à sortir de sa souffrance, c’est la compassion. Quand un individu en proie à la négativité cherche à entrer en conflit avec nous, c’est de parvenir à ne pas tomber dans cette même négativité, de ne pas la laisser nous contaminer ; d’entraîner le cerveau à la voir comme une souffrance qui sommeille aussi à l’intérieur de nous ; d’essayer de donner de l’amour, de la compréhension et de l’écoute à celui qui est en proie à cette souffrance. (extrait)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.